• Voyage d'hiver, Amélie NOTHOMB

    C’est presque un rituel de septembre. A chaque rentrée, je lis le dernier Nothomb.
    Voyage d’hiver  de l'an dernierm’a laissé sur ma faim.  J’ai eu l'impression de lire une bonne nouvelle, pas un roman.
    C’est méchamment drôle, ironique, sarcastique et surréaliste… comme l’auteur. C’est innovant, inattendu, emballant et décevant tout à la fois. Décevant car on s'attend à plus : plus de suspens, plus de rebondissements, plus de pages aussi.

    Se basant sur l'une de ses expériences vécues à Paris alors qu'elle avait pour colocataire une femme à l'apparence normale, un agent EDF en visite, n'avait pas voulu croire que des deux femmes, Amélie Nothomb puisse être l'écrivain. De cette anecdote revisitée, elle en a imaginé son roman.

    L'histoire en deux mots :

    Un employé d'EDF tombe amoureux d'une femme très belle qui ne l'aime pas. Cette femme partage sa vie avec une auteure géniale mais autiste. Il va chercher à entre dans ce duo improbable pour mieux séduire la belle. Comment mieux lui prouver son amour qu'en réalisant pour elle un attentat ?

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :