• Prélude de cristal, Bernard TIRTIAUX

    Romans policiersEn mars 1886 en Belgique, alors que mineurs et verriers se révoltent dans le bassin de la Sambre, l'orchestre philharmonique de Berlin donne un concert à Bruxelles. Lena, une jeune harpiste, rencontre Lazare, un souffleur de verre. Avec lui, elle se retrouve impliquée dans un recel de formules secrètes. Elle doit fuir en Amérique où elle sera nomade parmi les saltimbanques.

     

    Mon avis :

     

    Sur fond de conflits sociaux, cette histoire d’amour nous plonge dans une des pages les plus noires de l’histoire de la Belgique. Infiltrés par des agitateurs à la solde de la bourgeoisie, les ouvriers du Borinage vont voir leurs manifestations dégénérer en massacre, leurs revendications légitimes foulées au pied et leur honneur bafoué. Que faire ? Baisser la tête une fois de plus ou lutter jusqu’à la mort ?

    C’est dans ce climat d’insurrection que Lena, jeune bourgeoise de Berlin, découvre notre pays et tombe éperdument amoureuse. Mais rien ne sera épargné à cette jeune femme déterminée et rebelle qui restera fidèle à cet amour quoi qu’il lui en coûte.

    Ecrivain, poète et… sculpteur sur verre, Bernard Tirtiaux mêle ici  poésie et roman naturaliste, amour et misère, fidélité et trahison avec autant de virtuosité que son héroïne lorsqu'elle joue de la harpe. Sa plume alerte trempée dans l’histoire de son terroir parle aux âmes autant qu’aux cœurs. Excellent conteur, il nous emmène de Berlin à Bruxelles, de Charleroi à Montréal, de New-York à Berlin et on se laisse guider de péripétie en péripétie, glissant nos pas dans ceux de Lena.

    J'ai beaucoup aimé ce récit poétique qui est aussi un récit sur l'exclusion, quelle qu'elle soit.

    Entre rêve et réalité, les amateurs de belles histoires apprécieront ce roman si joliment écrit.

     

      

    J'ai eu la chance d'assister à un récital poétique au sujet de ce roman. Vous pouvez lire le compte rendu ICI

      

    .

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Mai 2011 à 15:34

    J'avais été charmée par Le passeur de lumière...

    2
    argali Profil de argali
    Samedi 7 Mai 2011 à 15:42

    J'ai un peu honte d'avouer que je ne l'ai pas lu. Je vais y remédier. Le 11, ma librairie reçoit Bernard Tirtiaux qui viendra lire des extraits de son roman et débattre avec ses lecteurs. Un concert de harpe est également prévu. Je raconterai cette rencontre.

    3
    Samedi 7 Mai 2011 à 15:52

    Je lui avais envoyé à l'époque (ça date !) des travaux des mes élèves de la section "arts" relatifs au Passeur de lumière.  Il leur avait répondu de manière très sympathique...  Et sa voix (ça, c'est via la TV), un régal :-)

    4
    evakoln
    Lundi 16 Mai 2011 à 15:32

    J'ai beaucoup aimé ce roman qui se passe en grande partie chez nous. J'admire aussi beaucoup Maria Palatine et j'ignorais qu'elle était la compagne de l'écrivain.

    5
    Vendredi 24 Juin 2011 à 14:11

    Je me laisserai peut-être tenter si je le croise à la bibliothèque.

    6
    cajou
    Lundi 18 Juillet 2011 à 14:47

    Mon compagnon adore Tirtiaux... voilà donc un livre à ajouter dans mon panier pour la prochaine occasion qui demande un cadeau :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :